Archives du blog

José, de Richard Andrieux

Pour commencer ce blog je vais vous présenter un livre que j’ai lu hier.


Il s’agit donc de José (30/08/2007) la première œuvre de Richard Andrieux.

On suit dans ce livre de 123 pages, l’histoire de ce jeune José, enfant de 9 ans, qui vit seul avec sa mère et qui n’a jamais connu son père. Depuis tout ce temps, il vit dans son monde, il s’invente un univers qui n’existe que pour lui. Personne n’y a accès, pas même sa propre mère qui en souffre. Richard Andrieux met donc ici en mots ce que vit l’enfant d’une manière très touchante et même si ce livre est très court (trop?) nous sommes littéralement transporté au fil des pages.

L’écriture est simple mais pas enfantine. Le roman est structuré en chapitre très courts, – 1 à 2 pages grand maximum -, courts mais intenses ! Aucune phrase n’est laissée au hasard.

Le procédé stylistique est également très intéressant car, en suivant alternativement les émotions personnelles de José puis de sa mère, nous ne sommes plus de simples lecteurs mais réellement des acteurs de l’histoire, nous prenons parts inconsciemment aux scènes en les vivants et cet effet est d’autant plus amplifié que la trame narrative est assez dramatique.
Parfois, l’effet inverse se produit, on assiste à certaines scènes que, peut-être – sûrement -, les personnages n’auraient aimés partager qu’avec leurs « amis » ou leur « bouteille ». S’installe alors une certaine gêne chez le lecteur.
En cela, ce roman est fort, il se démarque par cette force qui nous attire malgré nous au cœur de la narration tout en nous repoussant de part une certaine pudeur vis-à-vis des personnages.

C’est un livre qui mérite une petite heure d’attention, celle-ci se révèle alors une heure de rêve, de voyages et d’émotions.

O.R

Pour voir mes autres articles c’est ici
Publicités